BlockChain

Blockchain et le virage énergétique

La blockchain pourrait participer de manière significative au virage énergétique. En effet, les dernières générations de blockchain proposent des outils – tels que les contrats intelligents – qui permettent une efficacité, une transparence et une rapidité nécessaires dans l’évolution du secteur électrique afin d’atteindre les objectifs de la stratégie énergétique 2050.

Pour rappel, une blockchain est une base de données numérique immuable, transparente et souvent décentralisée. C’est un moyen d’enregistrer les transactions de manière à ce que tout le monde puisse les voir, mais que personne ne puisse les modifier. Ces bases de données sont la technologie sous-jacente qui rend la cryptomonnaie possible, mais elles peuvent faire beaucoup plus. Les blockchains ont le potentiel d’être l’une des technologies les plus disruptives à émerger depuis longtemps.

Le Bitcoin et la naissance de la blockchain

Le moment le plus important de l’histoire de la blockchain s’est peut-être produit en 2008 avec l’émergence du bitcoin. Quelqu’un, sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, a publié un livre blanc décrivant le bitcoin, une monnaie numérique reposant sur la technologie blockchain. Début 2009, le bitcoin a été officiellement lancé, devenant la première cryptomonnaie établie et la première application blockchain importante.

Ethereum et les contrats intelligents

Le prochain tournant dans la technologie blockchain a eu lieu avec le lancement d’Ethereum en 2015. Ethereum apporte deux innovations cruciales: les contrats intelligents et les DApps.
Les contrats intelligents sont des accords autogérés qui prennent effet automatiquement après un événement spécifique, comme une date d’expiration ou un transfert d’argent. Ces outils ont permis de concevoir et de mettre en oeuvre des processus blockchain en dehors de la cryptomonnaie.

Ces processus, appelés DApps, ou applications décentralisées, ont élargi les possibilités offertes par les blockchains. Les blockchains étant capables de bien plus que de supporter des transactions en cryptomonnaies, le développement d’applications blockchain est entré dans une nouvelle ère.
Il existe aujourd’hui plus de 3 000 DApps sur Ethereum, allant des jeux aux solutions de sécurité en passant par les services financiers. Ethereum n’est pas non plus la seule plateforme blockchain qui permet désormais les contrats intelligents. C’est grâce à cette innovation que la blockchain a pris son envol pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

La blockchain aujourd’hui

Aujourd’hui, la plupart des applications blockchain tournent encore autour des cryptomonnaies, mais pas toutes. Les entreprises du monde entier et de tous les secteurs d’activité s’éveillent au potentiel de cette technologie.
L’un des domaines où l’adoption de la blockchain connaît la plus forte croissance aujourd’hui est le secteur financier. Le secteur privé n’est pas le seul à adopter la blockchain. Certains gouvernements étrangers, comme Singapour et la Chine, ont investi massivement dans cette technologie, dans l’espoir de renforcer leur sécurité et leurs finances.

Quel est l’avenir de la blockchain?

Le monde n’en est encore qu’aux premiers jours de l’histoire de la blockchain. Les pays pourraient l’utiliser dans les déclarations fiscales pour accroître la sécurité et réduire la fraude. Les hôpitaux pourraient l’utiliser pour protéger les données des patients et partager des informations entre médecins.
Le monde n’en est encore qu’aux premiers jours de l’histoire de la blockchain.

Quel rôle dans le virage énergétique?

On dénombre plus de deux publications scientifiques par jour comportant les termes blockchain et réseau électrique; ceci montre l’extraordinaire potentiel que la technologie blockchain pourrait apporter au secteur de l’électricité.
Ces apports touchent des secteurs très divers, par exemple:
•La réduction des émissions avec – par exemple – la distribution et la gestion des garanties d’origine au travers desmart contracts avec une efficacité et une transparencesans précédent.
•Les batteries, où une étude montre les avantages que lesutilisateurs finaux obtiennent dans une conception demarché où ils sont en mesure d’échanger de l’énergiePeer2Peer dans le cas de maisons ayant la possibilité d’utiliser soit une batterie privée, soit une batterie appartenantà la communauté. Les résultats montrent une réductionjusqu’à 31% de la facture d’électricité.

•Les véhicules électriques, avec un système de chargementde véhicules électriques comprenant à la fois une composante de priorité et une composante de cryptomonnaie. Lesdeux composantes sont utilisées pour inciter les utilisateursde VE à charger collectivement pendant les périodes deforte production des énergies renouvelables. Le composantde priorisation offre des incitations non monétaires tandisque le composant de cryptomonnaie offre des incitationsmonétaires aux utilisateurs. Les incitations non monétairescomprennent un gain de temps pour l’utilisateur et une plusgrande flexibilité pour choisir le moment de la charge parrapport aux autres utilisateurs.

Une application concrète: Equigy

Equigy est un projet pilote de SwissGrid basé sur la blockchain et l’internet des objets (IoT). Il s’agit d’une solution novatrice sur le marché de l’énergie de réglage. L’évolution de la pro-duction d’électricité vers des producteurs plus petits et plus nombreux, à la production volatile, pose de nouveaux défis. En effet, la production d’électricité devient moins flexible et plus difficile à prévoir, en raison de la croissance des sources d’énergie renouvelables, telles que l’énergie solaire ou éolienne. Cette évolution met les gestionnaires de réseau de transport face à des défis substantiels; ils doivent en effet assurer l’équilibre entre la production et la consommation. L’utilisation économique et sûre de ressources flexibles et décentralisés – unités de stockage, voitures électriques, bat-teries ou pompes à chaleur – est une approche prometteuse pour rendre le réseau électrique plus souple du point de vue des consommateurs. Les nouvelles solutions numériques telles que la technologie blockchain et l’internet des objets, permet-tent d’intégrer des unités de stockage décentralisées de manière simple, évolutive et sûre dans le système électrique. Le recours à une stratégie «open source» vise à éliminer la discrimination et à encourager la diffusion de la plateforme. Les résultats de ce projet pilote a montré sa faisabilité et une joint-venture a été créée pour mettre en oeuvre cette tech-nologie en Europe. L’ampleur des changements à venir liés à l’avènement de la blockchain est souvent comparée à ceux qu’internet ont permis. Les publications scientifiques ainsi que les milliards investis sont révélateurs du potentiel de cette technologie. Cependant, certaines appréhensions telles que le manque de confiance dans cette technologie – souvent lié à la complexité des mécanismes qu’elle soutient – devront être levées pour permettre ces avancées.